La vie sans l'armée...

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'avenir sans les militaires se prépare à Rillieux et Saint-Priest (Rhône). La préfecture du Rhône et les maires socialistes de ces deux communes ont finalisé le plan local de redynamisation. Un programme destiné à limiter l'impact de la restructuration des sites de Défense engagée au niveau national. Dans le Rhône, cette réforme se traduira fin 2012 par la fermeture de la caserne d'Ostérode à Rillieux et le départ de 370 militaires. Puis fin 2014, ce sera au tour du 7e régiment de matériel de Saint-Priest, où travaillent 32 personnes, de quitter la ville. Au total, 5 millions d'euros seront donc investis sur ces communes par l'Etat, les mairies, la région, le département et les chambres consulaires. Avec pour objectif essentiel de recréer d'ici à 2015 au moins 800 emplois pour pallier le départ des 400 militaires.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles