Lachaux ne lâchera rien

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans la petite commune de Lachaux (Puy-de-Dôme), l'équation est simple : si la classe unique de 11 élèves du village disparaît, c'est le village qui pourrait tout simplement s'éteindre. Les parents ont donc décidé de se mobiliser pour refuser cette fatalité.  Laurent Courtial, porte-parole du mouvement, a déjà obtenu un sursis jusqu'au mois de juin. Deux moutons et un âne ont été installés sous le préau de l'école avec une pancarte où l'on peut lire: "Ne prenez pas nos enfants pour des moutons et n'en faites pas des ânes". Le village de Lachaux compte 317 habitants. « On ne peut pas appliquer les mêmes règles dans un département rural et dans la région parisienne », assure M. Courtial.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles