Lachaux ne lâchera rien

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans la petite commune de Lachaux (Puy-de-Dôme), l'équation est simple : si la classe unique de 11 élèves du village disparaît, c'est le village qui pourrait tout simplement s'éteindre. Les parents ont donc décidé de se mobiliser pour refuser cette fatalité.  Laurent Courtial, porte-parole du mouvement, a déjà obtenu un sursis jusqu'au mois de juin. Deux moutons et un âne ont été installés sous le préau de l'école avec une pancarte où l'on peut lire: "Ne prenez pas nos enfants pour des moutons et n'en faites pas des ânes". Le village de Lachaux compte 317 habitants. « On ne peut pas appliquer les mêmes règles dans un département rural et dans la région parisienne », assure M. Courtial.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles