abonné

Laïcité : un équilibre fragile

Pauline Armand

Sujets relatifs :

, ,
Laïcité : un équilibre fragile

Weihnachtskrippe mit Heiliger Familie und den Hirten

© Wolfilser - fotolia

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

À l’occasion de décisions rendues récemment dans des domaines aussi différents que « les repas sans porc », « les crèches de Noël », « le burkini » ou encore les subventions aux associations culturelles, le juge administratif montre que l’équilibre entre les principes de laïcité, posés par la loi de 1905 et la Constitution, et la réalité d’une société française, bien différente de celle d’il y a un siècle, n’est pas facile à trouver. Sans rien lâcher sur les principes, le juge administratif se montre pragmatique et l’équilibre entre « principes » et « réalités » semble parfois difficile à trouver.

« La France est une République […] laïque […]. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles