Le beau message d'Aurélie Filippetti aux fonctionnaires de son ministère

La Rédaction

Sujets relatifs :

"Vous êtes les sentinelles et les artisans d'une politique chère au coeur de tous les Français : la politique culturelle. Le Ministère de la Culture et de la Communication n'est pas un Ministère comme les autres. Il est lié à l'histoire de notre pays, à la conception que nous avons de la politique et à l'idée que nous nous faisons de la France.

Porteur d'un héritage autant que promesse d'un avenir à imaginer, l'art est le ciment d'un sentiment d'appartenance à une humanité universelle, au moment où il permet l'expression du plus intime de la sensibilité des créateurs. C'est à la richesse de son histoire, à la manière dont elle l'intègre au temps présent par le patrimoine, à la vitalité de sa création et à la fertilité de sa langue que se reconnaît une nation confiante en elle-même. C'est aussi à sa capacité à s'ouvrir aux artistes et aux publics venus d'ailleurs, à les encourager, tout en facilitant la diffusion de sa propre création.

C'est pour moi un honneur immense d'avoir été nommée à la tête du Ministère de la Culture et de la Communication par le Président de la République. La tâche est belle, elle est exaltante, elle est exigeante aussi. Je le mesure à l'aune de tout ce que mes prédécesseurs ont réalisé, que je dois faire fructifier, mais aussi de ce qu'il faut renouveler voire réinventer.

Nous travaillerons ensemble pour que la culture soit accessible au plus grand nombre, sur tous les supports, dans tous les territoires, parce qu'en temps de crise cette liberté est plus que jamais indispensable. Je ne mènerai à bien ma tâche qu'avec vous. Chacun d'entre vous est dépositaire d'une partie de l'amour que les Français ont pour la culture.

Vous incarnez  l'action du ministère dans chacune de ses dimensions, que ce soit en administration centrale, dans les directions régionales des affaires culturelles, dans les services à compétence nationale, les musées, les théâtres, les centres chorégraphiques, les orchestres comme dans les établissements d'enseignement et bien sûr dans tous les établissements publics et opérateurs culturels. La diversité de vos compétences, de vos parcours et de vos personnalités est à l'image de la richesse de la politique culturelle du XXIe siècle que nous voulons bâtir. Je ne ferai pas que m'appuyer sur vous : je sais que je peux compter sur chacun d'entre vous. Et de la même manière vous pourrez compter sur moi pour défendre et promouvoir l'action de notre Ministère. Je sais le travail que vous avez accompli dans des circonstances parfois difficiles. J'aurai le plaisir de venir à votre rencontre dans les semaines et les mois à venir. Je suis convaincue, qu'ensemble, nous oeuvrerons avec succès au déploiement de la politique culturelle de la France , dans tous ses territoires et au-delà de ses frontières. Merci à vous.

Aurélie Filippetti, le 21 mai 2012

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles