Le bonhomme de neige de Tours a été volé

Christine Cathiard

Sujets relatifs :

,
Le bonhomme de neige de Tours a été volé

boules_noel_LCT

© Nevit Dilmen

Drôle de vol à Tours : le bonhomme de neige en matériaux composites mesurant plus de deux mètres de haut a été dérobé. Il porte un chapeau bleu et une écharpe rouge. La mairie a porté plainte...
Coiffé d'un chapeau bleu et emmitouflé dans une écharpe rouge, le bonhomme de neige trônait en plein centre-ville dans le jardin de la préfecture, en face de la gare. Cette décoration de Noël en matériaux composites "ne devrait pas passer inaperçue" puisqu'elle mesure deux mètres de haut et plus d'un mètre de diamètre, et pèse 35 kilos, a précisé la mairie dans un communiqué, pour lancer "un avis de recherche".
"Il était solidement arrimé au sol !"
"Les voleurs ont fait ça proprement, manifestement pour récupérer intact le bonhomme de neige illuminé", a expliqué M. Frédéric Bois, le responsable de la mairie pour l'éclairage public et les illuminations. La décoration de Noël était connectée électriquement et solidement arrimée au sol, a précisé l'employé municipal qui s'est aperçu de la disparition mercredi en allant au travail. En outre, les grilles du jardin, de près de deux mètres de haut, sont fermées durant la nuit et les voleurs ont dû faire passer au-dessus ce volumineux bonhomme de neige, a ajouté M. Bois.La décoration de Noël, dont la valeur n'a pas pu être précisée, était louée pour 1.300 euros pour la période des Fêtes de fin d'année, a encore indiqué le responsable des illuminations, qui a déposé plainte pour vol.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Éditorial : On veut des fonctionnaires !

Notre service public s’effondre et nous le regardons mourir. Pour notre capacité à faire société comme à affronter les risques à venir, il nous faut réagir.Voilà maintenant un quart de siècle que la fonction publique souffre en...

29/09/2022 |
Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Plus d'articles