Le champion des cumuleurs

Denis Courtois

Sujets relatifs :

Le champion des cumuleurs

© AdobeStock

Vous pensiez qu'on en avait fini avec le cumul des mandats ? C'était sans compter sur les élus. À chaque fois qu'une fenêtre est ouverte, on trouve un volontaire pour s'y engouffrer. Quitte à faire preuve d'une certaine innovation sémantique pour ne pas assumer.

Alors que l'organe de contrôle de la vie parlementaire (Projet Arcadie) dénombre, après les élections, 221 députés cumulards, contre plus de 400 sous la précédente législature (157 font partie d'un conseil municipal, 53 d'un conseil départemental, 43 d'un conseil régional et deux du conseil de Paris). Certes la raison essentielle de cette baisse tient au fait que nombre de députés LREM candidats aux dernières élections n'ont pas été élus.

Dans une bizarrerie de la politique, qui fait qu’on assume de cumuler, mais pas de le dire, l'un d'entre eux vient de partir en guerre contre le terme cumulard. Le député Laurent Garcia, élu MoDem de Meurthe-et-Moselle, est parlementaire, conseiller communautaire et conseiller départemental mais aussi maire de Laxou. C’est déjà (heureusement) une exception en soi, due aufait  que son élection municipale fait l'objet d'un recours et qu'il est autorisé, dans l'attente du jugement, à cumuler ces fonctions.

Il vient de prendre l'initiative d'écrire à l'Académie Française pour que celle-ci prenne le temps… de s'occuper  de trouver un autre mot que celui de cumulard, car écrit-il : «L’impact de ce terme de cumulard dans l’esprit des lecteurs n’est pas anodin en cette période où la défiance des citoyens vis-à-vis des politiques est fortement exacerbée et participe ainsi à me donner l’image du politique qui, sans aucun scrupule, rafle tous les mandats à sa portée…», et de lui demander de trouver «le pendant dénué de toute connotation familière et péjorative» au mot «cumulard». Comme il connaît plutôt bien le sujet (on appréciera la justesse de sa description) et qu'il prouve ainsi qu'il a le temps de s'occuper de choses très importantes, il suggère même un mot celui de cumuleur.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : il n'y a pas d’écologie punitive

Éditorial : il n'y a pas d’écologie punitive

Quand on parle d'écologie punitive, ce n'est pas les populations qu'on défend, c'est 'écologie elle-même qu'on refuse. Car en réalité, celles et ceux qui en ont réellement besoin, ne seront jamais punis par la protection de leur...

L'art de faire annuler son scrutrin

L'art de faire annuler son scrutrin

Françoise Gatel : "en démocratie, rien n’est définitivement acquis "

Françoise Gatel : "en démocratie, rien n’est définitivement acquis "

Les territoriaux sont des électeurs comme les autres !

Les territoriaux sont des électeurs comme les autres !

Plus d'articles