Le climat à découvert : outils et méthodes en recherche climatique

La Rédaction

Sujets relatifs :

"C'est un bel ouvrage. On a envie d'y entrer et l'on peut le faire par à peu près tous les items", s'exclame Alain Fuchs, Président du CNRS. Celui-ci rappelle que l'idée du livre intitulée Le climat à découvert : outils et méthodes en recherche climatique, écrit sous la direction de Catherine Jeandel et Rémy Mosseri et publié par les Editions du CNRS, est née au printemps 2010, dans le contexte particulier d'une controverse, voire d'une polémique, et de l'appel des chercheurs en climatologie qui considéraient alors que la polémique "était en train de déraper". Face à cette controverse, le CNRS a en effet été sollicité pour donner une position officielle. "Sur un sujet aussi complexe, qui plus est un sujet de société, le CNRS n'a pas de position officielle, ce n'est pas son rôle", explique le Président du plus grand établissement public de recherche français avant d'ajouter : "je comprends que l'on nous sollicite, mais l'échelle de temps des médias n'est pas celle de la science".

 Pour autant, il était impératif d'agir. Aussi Alain Fuchs a-t-il décidé de faire appel au Comité National de la Recherche Scientifique, l'instance d'évaluation et de prospective rattachée au CNRS, pour travailler avec la communauté des chercheurs à l'élaboration d'un livre, largement accessible, présentant les méthodologies à l'oeuvre dans les recherches sur le climat. "C'était un moment unique pour proposer aux chercheurs de produire en un temps record, une année, autrement dit raisonnable pour l'échelle de temps médiatique, un ouvrage de qualité sur un sujet extrêmement complexe qui soit hors de toute polémique". Pour les chercheurs, il ne s'agissait plus alors de communiquer sur leurs résultats mais de parler de leurs méthodes de travail. "C'est un besoin que nous avions identifié. A partir de là, nous nous sommes mis en route", déclare Catherine Jeandel.

Pour en savoir plus...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles