Le cumul des mandats, c’est toujours non !

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

,
Le cumul des mandats, c’est toujours non !

Non

© Thomas Pajot - fotolia

En plein été, pas moins de quatre propositions de loi ont été déposées pour restreindre les effets de la loi limitant le cumul des mandats. Moins d’un an avant que le couperet tombe, les initiatives fleurissent à droite comme à gauche pour tenter de surseoir à l’exécution des cumulards. L’idée générale : assurer une « entrée en vigueur progressive » de la loi.

Pour savoir ce que les territoriaux pensent de ces "petits aménagements" avec la future loi sur le cumul, nous avons posé à nos lecteurs une question simple :

« Faut-il un délai de grâce pour la fin du cumul des mandats ? ». 95 % ont répondu NON ! Un avis tranché que les commentaires ne nuancent pas.

Actu_sondage

Vous avez commenté cet article sur www.lettreducadre.fr

Il est où mon maire, mon président, mon député, mon vice en charge de…. Il est partout à la fois donc….. et en plus il délègue très peu : car, peut-on avoir confiance en des élus qui n’ont qu’un mandat dans la vie et des fonctionnaires qu’un travail, donc qu’une volonté : vous piquer le vôtre lorsque vous n’êtes pas là…

Nous attendons depuis bien longtemps que cela soit effectif. Pas de délai, pas de prime au cumul.

Il faut diversifier les profils d’élus et donc « ouvrir » des portes.

• Absolument d’accord, dans un pays de droit, d’égalité, cela ne devrait même pas exister, mais c’est aussi vrai que ceux qui votent les lois roulent d’abord pour leurs propres intérêts. Un pays qui affiche un taux de chômage aussi important devrait pouvoir réajuster en éliminant ce genre de pratiques inégalitaires… Faites place à ceux qui en ont réellement besoin. La France ne peut que grandir en effaçant des paradoxes pareils !

• 1 seul mandat souvent bien payé suffit !!! Et une porte de sortie est toujours trouvée pour nos élus… en cas de défaite électorale ! Aussi, imposez une limite d’âge de 65 ans, laissez la place aux jeunes !!

• Dans un monde de plus en plus complexe, la qualité de travail est encore amoindrie par le cumul des mandats.

• Il va bientôt falloir que les agents viennent la nuit pour organiser les commissions obligatoires avec des élus. Pour autant, laissons leur finir le/les mandats pour lesquels ils ont été élus : on ne change pas les règles en plein milieu.

• Le cumul des mandats n’a aucun intérêt pour le peuple, au contraire, car un être humain ne dispose que de 24 heures dans sa journée, et il ne peut objectivement pas réaliser efficacement et correctement toutes les tâches dévolues à ses différents mandats ! Le seul intérêt pour ce cumul est exclusivement celui des élus dont les indemnités s’additionnent alors qu’ils n’ont pas matériellement le temps de fournir le travail attendu ! C’est donc une grosse arnaque pour les citoyens et les contribuables !

• Qui a le don pour faire correctement 2/3/4 choses à la fois ?

Et/ou

Nous attendons depuis bien longtemps que cela soit effectif. Pas de délai, pas de prime au cumul. Il est où mon Tavana (Maire), mon Président, mon Député, mon conseiller territorial….?

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles