abonné

Le député, le maire et la cantine : « dura lex sed lex »

Eric Lanzarone
Le député, le maire et la cantine : « dura lex sed lex »

Group Of Pupils Sitting At Table In School Cafeteria Eating Meal

© highwaystarz _ adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Comme l’avait voulu le législateur dans la loi Égalité et citoyenneté de 2017, l’accès à la cantine scolaire constituerait-il un « droit absolu » qui ferait fi de toutes les difficultés financières et logistiques des collectivités ? Une récente affaire « Besançon » nous en dit long sur les difficultés d’application d’une loi, la fameuse « confrontation avec le réel », pourtant riche en louables intentions.

« Je préfère manger à la cantine/Avec les copains et les copines » ((Chanson de Georges Larriaga, chantée par Carlos.)) et même si la qualité des repas « riz collant et semblant de blanquette, coquillettes et viande suspecte » n’a pas laissé de souvenirs indélébiles à de nombreux anciens usagers, en revanche, chacun de nous, à travers[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles