abonné

Le feed-back en trois points, ou comment faire passer un message désagréable

Élisabeth Provost-Vanhecke
   Le feed-back en trois points, ou comment faire passer un message désagréable

feedback_3points_cible

© Boonchai - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Si certains cadres annoncent sans ménagement les mauvaises nouvelles à leurs collaborateurs, la réciproque est souvent plus difficile. Et cependant, indispensable pour maintenir l’interrelation entre les personnes… et sauvegarder les intérêts de la collectivité !

La situation se déroule entre Yves Lacroix, cadre technique chargé de l’entretien des réseaux d’eau, et Robert Prixia, son supérieur hiérarchique, qui a la responsabilité de la voirie.

Ce dernier, en l’absence du cadre technique, a reçu le responsable de la société chargée de l’approvisionnement en eau pour la ville. Mais il a oublié de lui signaler l’agrandissement prochain des installations du stade de rugby, ce qui augmentera notablement son débit en eau, débit que les vieilles[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles