Le "fini parti" de Marseille devant le tribunal

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le tribunal administratif de Marseille va examiner la requête d'un habitant qui demande que la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) abroge la règle du "fini-parti" dont bénéficient les agents chargés de la collecte des ordures, relançant ainsi la polémique sur la propreté de la ville. Avocat au barreau, Benoît Candon explique avoir déposé un recours pour "excès de pouvoir" en tant que "contribuable et simple usager", après une première demande d'annulation auprès de MPM en septembre 2009, restée sans résultat.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles