Le football, un grand corps malade pour les élus locaux du sport

La Rédaction

Sujets relatifs :

"Le football français est malade et ce n'est pas en jetant le thermomètre que l'on va faire baisser la température." Pour Jacques Thouroude, président de l'Association nationale des élus en charge du sport (Andes), non seulement, il faut avoir un oeil sur le thermomètre qui indique que les effectifs du football, premier sport en termes de licenciés et de clubs, fondent dans notre pays (voir ci-contre notre article du 7 novembre 2011), mais encore développer des outils de diagnostic.
Localtis

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles