Le gouvernement inclut la Vendée pour les appels d'offres d'éoliennes en mer

La Rédaction

Sujets relatifs :

Suite au départ de Philippe de Villiers de la présidence du Conseil général de Vendée, le gouvernement a pris ses distances et annonce qu'un deuxième appel d'offres pour la construction d'éoliennes en mer sera lancé avant l'élection présidentielle de 2012 et comprendra la zone au large de Noirmoutier, initialement exclue. Un premier appel d'offres portant sur la construction d'environ 1200 éoliennes en mer ne devrait pas tarder, pour pouvoir rendre ses résultats avant la présidentielle. Et un deuxième appel d'offre, comprenant Noirmoutier, lui emboîtera le pas. Six zones sont donc concernées au total : Le Tréport (Somme), Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes d'Armor), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et Noirmoutier/Ile d'Yeu (Vendée).
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Plus d'articles