Le gouvernement inclut la Vendée pour les appels d'offres d'éoliennes en mer

La Rédaction

Sujets relatifs :

Suite au départ de Philippe de Villiers de la présidence du Conseil général de Vendée, le gouvernement a pris ses distances et annonce qu'un deuxième appel d'offres pour la construction d'éoliennes en mer sera lancé avant l'élection présidentielle de 2012 et comprendra la zone au large de Noirmoutier, initialement exclue. Un premier appel d'offres portant sur la construction d'environ 1200 éoliennes en mer ne devrait pas tarder, pour pouvoir rendre ses résultats avant la présidentielle. Et un deuxième appel d'offre, comprenant Noirmoutier, lui emboîtera le pas. Six zones sont donc concernées au total : Le Tréport (Somme), Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Brieuc (Côtes d'Armor), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et Noirmoutier/Ile d'Yeu (Vendée).
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

Même le Conseil constitutionnel le dit, les 1607h c’est pour tout le monde. Question d’équité. Mais si, derrière ces grands principes, se cachait davantage de subtilité ? Peut-être pas jusqu’à rouvrir le débat, quoi que…Fin...

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

Plus d'articles