Le Japon, un an après

La Rédaction

Sujets relatifs :

,

Un an après la triple catastrophe, le Japon se relève peu à peu (voir les saisissantes photos avant/après sur le site The Big Picture du Boston Globe), au rythme des répliques qui continuent de secouer l'archipel et plus particulièrement l'île centrale d'Honshu. Il était à l'honneur en France tout ce week-end et encore ce lundi au Salon du livre de Paris.

De nombreux écrivains japonais, dont le Prix Nobel de littérature Kenzaburô ÔÉ, étaient présents, ainsi que Karyn Poupée, correspondante de l'AFP à Tokyo et auteure d'un ouvrage de référence sur l'histoire et la population du Japon (Les Japonais, dont une édition augmentée suite au séisme du 11 mars 2011 vient de paraître) et Florent Chavouet, auteur des irrésistibles guides dessinés Tokyo Sanpo et Manabé Shima.

A l'occasion du Salon du livre, de nombreuses publications culturelles (dans le désordre : Télérama, Le Magazine Littéraire, Lire...) se sont penchées sur la littérature japonaise, malheureusement sans grande originalité : les mêmes auteurs, les mêmes livres, le même portrait du génial éditeur Philippe Picquier... Mention spéciale au mensuel Books, qui a su traiter du Japon de manière originale et relevons tout de même l'intéressant article de Télérama sur la difficulté d'écrire pour les auteurs japonais depuis le 11 mars et l'interview d'Haruki MURAKAMI dans le Magazine Littéraire. Attention néanmoins à ce dernier si vous êtes en pleine lecture des tomes 1 et 2 de 1Q84 ou si vous avez l'intention de les lire, l'article contient un magnifique spoiler du tome 3...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles