abonné

Le jour (de carence) le plus long

Anne Batailler

Sujets relatifs :

,
Le jour (de carence) le plus long

sablier

© sakura - adobetsock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Partir… et puis revenir… Instaurer, puis supprimer, puis réinstaurer… Le jour de carence dans la fonction publique n’en finit pas de faire débat. Entre ses vertus supposées et ses vices cachés, et faute d’une approche sur le temps long qui permettrait d’objectiver les choses, on s’empêche de poser la vraie question, celle des conditions du travail.

Le jour de carence a été instauré dans la fonction publique en 2012 puis supprimé deux ans plus tard. Le vote de la loi de finances pour 2018 le rétablit au motif de réaliser des économies et de restaurer une équité entre le public et le privé, astreint, en ce qui le concerne, à trois jours de carence.

Des effets qu’on aurait pu confirmer

Destiné à réduire le micro-absentéisme qui désorganise les[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles