Le label autopartage fait l'objet d'un décret

La Rédaction

Sujets relatifs :

En application du Grenelle, un décret relatif au label « autopartage » a été pris le 28 février dernier (JO du 29 février 2012) pour préciser ses conditions d'attribution et d'utilisation.

Le label concerne des véhicules de 8 places maximum avec un taux d'émission en dessous d'un seuil fixé par arrêté (en attente) et le respect de la norme Euro. La mise à disposition devra se faire dans des stations proches d'un moyen de transport collectif. L'opérateur devra proposer un système dématérialisé : réservation, facturation, paiement.

Le label est octroyé pour une durée de 18 à 48 mois. Les véhicules pourront afficher une vignette selon un modèle fixé par arrêté (en attente).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles