Le label autopartage fait l'objet d'un décret

La Rédaction

Sujets relatifs :

En application du Grenelle, un décret relatif au label « autopartage » a été pris le 28 février dernier (JO du 29 février 2012) pour préciser ses conditions d'attribution et d'utilisation.

Le label concerne des véhicules de 8 places maximum avec un taux d'émission en dessous d'un seuil fixé par arrêté (en attente) et le respect de la norme Euro. La mise à disposition devra se faire dans des stations proches d'un moyen de transport collectif. L'opérateur devra proposer un système dématérialisé : réservation, facturation, paiement.

Le label est octroyé pour une durée de 18 à 48 mois. Les véhicules pourront afficher une vignette selon un modèle fixé par arrêté (en attente).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles