Le Lot-et-Garonne ne financera pas la LGV Sud Europe

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le conseil général du Lot-et-Garonne a indiqué qu'il se retirait du financement de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique, incapable de financer les tronçons Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne. S'il a déjà déboursé 34 millions d'euros pour assurer le développement de la partie Tours-Bordeaux, prolongement de la LGV, il s'est en revanche déclaré incapable de participer au financement des deux autres tronçons au départ de Bordeaux, estimé entre 90 et 100 millions d'euros.
Le département a toutefois souligné qu'il « ne s'agit pas de remettre en cause le bien-fondé de cette infrastructure » mais que l'état de ses finances lui impose de réduire ses dépenses, notamment pour pouvoir continuer à investir modérément dans les routes et collèges.
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles