Le maire gifleur

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire de Cousolre (Nord), qui a giflé un adolescent qui l'aurait insulté et menacé en août 2010, a plaidé la légitime défense, devant le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe vendredi, alors que la partie civile a dénoncé une "agression gratuite". Le 24 août 2010, l'élu avait réprimandé l'adolescent de 15 ans qui escaladait un grillage pour récupérer un ballon tombé dans un terrain communal. Il répète avoir toujours regretté son geste, un "réflexe" face aux insultes, se sentant "coincé" pour défendre sa qualité d'élu. Il a invoqué les insultes à répétition, dans ce village de 2.500 âmes où il cherchait simplement à protéger les bâtiments publics et à se battre contre les "incivilités" d'une bande de jeunes. Le jugement a été mis en délibéré au 17 février.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles