Le maire gifleur

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire de Cousolre (Nord), qui a giflé un adolescent qui l'aurait insulté et menacé en août 2010, a plaidé la légitime défense, devant le tribunal correctionnel d'Avesnes-sur-Helpe vendredi, alors que la partie civile a dénoncé une "agression gratuite". Le 24 août 2010, l'élu avait réprimandé l'adolescent de 15 ans qui escaladait un grillage pour récupérer un ballon tombé dans un terrain communal. Il répète avoir toujours regretté son geste, un "réflexe" face aux insultes, se sentant "coincé" pour défendre sa qualité d'élu. Il a invoqué les insultes à répétition, dans ce village de 2.500 âmes où il cherchait simplement à protéger les bâtiments publics et à se battre contre les "incivilités" d'une bande de jeunes. Le jugement a été mis en délibéré au 17 février.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles