Le maire harceleur condamné

La Rédaction

Sujets relatifs :

Pascal Buchet a été reconnu coupable de harcèlement moral. Après le suicide de sa directrice de la communication, il était poursuivi, ainsi que sa directrice de cabinet, pour l'avoir surchargé de travail et dénigré son action, ce qui avait amené cette mère de deux enfants à se défenestrer en 2007. Le tribunal correctionnel de Nanterre a condamné le maire socialiste de Fontenay aux Roses à 8 000 euros d'amende et 15 000 euros de dommages et intérêt au profit de la famille. Sa directrice de cabinet a été relaxée. Tête de liste socialiste aux élections sénatoriales dans les Hauts-de-Seine, Pascal Buchet a décidé de faire appel.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles