Le numérique redessine le tourisme

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'office de tourisme numérique devient un peu plus chaque jour une réalité. Il engage une réflexion sur la relation entre visiteurs et salariés, sur le temps et les priorités d'actions, sur la monétisation aussi d'un certain nombre de missions. Des exemples d'aménagements nouveaux fleurissent dans beaucoup d'offices de tourisme de France comme au Cap d'Agde où l'Office de Tourisme propose, à la Bulle d'accueil, un « web corner » équipé de deux bornes internet.ou à Manchester (via Veilletourisme.ca) dont le centre d'information touristique ressemble à un Apple Store. Une vidéo bien intéressante renseigne également sur l'économie du site. A Mirepoix en Midi Pyrénées on mise aussi sur le multimedia. L'office du tourisme de la région d'Andalousie descend dans les rues avec des écrans numériques. Mais pour moi, le plus intéressant, c'est l'usage détourné de Twitter, fil d'actualités avec deux exemples vraiment décoiffants : Girouette, le panneau numérique qui tweete (les messages sont géolocalisés et s'affichent sur des panneaux mobiles de signalisatiion urbaine (Innovcity.fr) et  la radio sociale via Twitter, inventée par un argentin qui était frustré de ne pouvoir lire ses messages alors qu'il conduisait, du coup il a inventé une application qui transforme en sons les tweets de ses amis. Allez, elle continue à tourner. Bonne quinzaine les amis !

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles