Le placard de l'Education nationale

La Rédaction

Sujets relatifs :

Nouveau coup de gueule d'une "prof-doc", sur le site du Plus du Nouvel Observateur. Elle réagit à la publication d'un article de Rue89, sur le recyclage des mauvais enseignants dans les CDI, devenus les "poubelles" de l'Education nationale. Le message est clair et constructif : les profs-doc sont eux aussi des enseignants (ils ont un CAPES, très difficile à réussir, eux aussi), gérer un fonds documentaire, c'est un métier qui ne s'improvise pas et former les élèves à réfléchir par eux-mêmes et à être autonomes pour rechercher une information fiable, c'est une vraie matière. Sans oublier que participer à la vie de l'établissement fait également partie de la fiche de poste. Toutes ces fonctions nécessitent des compétences et prennent du temps, un temps plein en l'occurrence, voire plus. D'où l'agacement des profs-docs de se voir affublés de collègues placardisés et de constater la dévalorisation galopante de leur pourtant si jeune métier.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles