abonné

Le post-it, truc de ouf ou technique périmée ?

Marie-Pierre Demon Feuvrier
Le post-it, truc de ouf ou technique périmée ?

creativite_postit_AdobeStock_110484461

© vectorfusionart - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le post-it, c’est à la fois utile et dangereux… enfin, quand on l’utilise pour susciter la créativité des agents. Suscitant la peur ou l’incompréhension, la technique est pourtant vitale pour engager un travail participatif. A condition de respecter certains principes.

creativité

Article précédemment publié le 26 mars 2018

La technique des post-it fait partie des techniques de créativité dites « directes ». Elle permet notamment de produire et de partager des idées en groupe, avec de nombreux avantages par rapport à un simple métaplan. Malheureusement, elle est souvent mal utilisée, suscitant déception ou « urticaire ». Pour arrêter de confondre un bout de papier et une méthode : mode d’emploi.

« Ils vont me prendre pour un fou ! »

Dans les groupes de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles