Le préfet annule la subvention à la CGT

La Rédaction

Sujets relatifs :

La préfecture demande à l'agglomération des Lacs de l'Essonne d'annuler une délibération qui octroyait 1 000 euros à l'union locale de la CGT après la mobilisation contre la réforme des retraites. L'agglomération avait justifié sa décision par le fait que la mobilisation contre le projet de réforme des retraites aurait entraîné pour la CGT « une intensification des activités » et donc un « accroissement des dépenses de fonctionnement ». « Il n'y a pas d'intérêt local dans l'attribution de cette subvention" considère la préfecture. Selon le président, "la CGT a agi en faveur des salariés du territoire ou au côté des travailleurs sans papiers. » S'il a décidé de ne pas « s'entêter », il n'entend pas annuler purement et simplement la délibération mais « la qualifier en d'autres termes ». Selon les mêmes critères, le tribunal avait décidé d'annuler, en novembre, une subvention de 5000 euros accordée par la mairie de Palaiseau « afin de soutenir la CGT dans le cadre du mouvement de grève des travailleurs sans papiers ».

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Plus que quelques mois pour apliquer les 1607 heurs effectives. L'État affiche sa fermeté, les collectivités cherchent des solutions… ou des échappatoires.Avec une date butoir fixée au 1er janvier prochain pour le « retour »...

22/10/2021 | Statut
Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Plus d'articles