abonné

Interview

«  Le premier travail des maires, c’est d’assumer leur rôle d’accueil des réfugiés  »

Morgane Pellennec

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

«  Le premier travail des maires, c’est d’assumer leur rôle d’accueil des réfugiés  »

Delphine Rouilleault, directrice générale de France Terre d'Asile

© Jean-Pierre Djivannides

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Si l’accueil des migrants et la prise en charge des demandeurs d’asile relèvent de la compétence de l’État, les collectivités territoriales ont aussi un rôle essentiel à jouer, comme l’explique Delphine Rouilleault, directrice générale de France terre d’asile.

Comment résumeriez-vous l’évolution du débat sur les questions migratoires depuis quelques années ?

Je crois qu’il y a un décalage entre les débats politiques et médiatiques et les préoccupations des Français. Ils s’intéressent beaucoup plus à l’emploi, à la santé, aux thèmes qui ont trait à leur vie quotidienne qu’aux questions migratoires. Pourquoi ces questions migratoires continuent ici à faire l’objet de polémiques récurrentes ?

Malgré des efforts réels de création de places ces dernières années, un demandeur d’asile sur deux n’est pas hébergé par l’État à son arrivée

L’hystérisation régulière du débat autour des questions migratoires permet sans doute de masquer la faiblesse de certains projets politiques. La France est une terre d’accueil et sa diversité l’enrichit. L’angle qui me semble important est celui de l’intégration. Comment bien accueillir et intégrer ces nouvelles personnes qui arrivent progressivement – et rappelons-le, en nombre très limité par rapport à l’ensemble de la population ? C’est en résolvant cette question que nous pourrons notamment désensibiliser le débat.

[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Les maires démunis face aux dérives sectaires

Les maires démunis face aux dérives sectaires

La Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X à Meylan ou Dijon, la scientologie à Saint-Denis… Les maires se retrouvent souvent isolés pour lutter contre l’implantation de mouvements suspectés de dérives sectaires, qui n’hésitent pas...

20/10/2021 |
À lire: Les villes survivront-elles à la crise Covid  ?

À lire: Les villes survivront-elles à la crise Covid  ?

Rendre le numérique plus écologique : «  dépêchez-vous, c’est (encore) possible  »

Rendre le numérique plus écologique : «  dépêchez-vous, c’est (encore) possible  »

Quand les funérailles laïques sont financées par l’État… belge

Quand les funérailles laïques sont financées par l’État… belge

Plus d'articles