abonné

Le principe « pollueur payeur » s’applique aux travaux de voirie

Floriane Tabarly
Le principe « pollueur payeur » s’applique aux travaux de voirie

526-amiante-AdobeStock_84851958

© pixarno - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Un règlement de voirie peut mettre à la charge des concessionnaires les déblais lors de leurs interventions sur le domaine public routier. C’est notamment vrai de l’amiante. La justice vient de rendre un jugement très cohérent sur l’affaire.

Par quatre décisions du 20 septembre 2018, la cour administrative d’appel de Lyon confirme la légalité du règlement de voirie de la métropole de Lyon, mettant à la charge des intervenants les opérations de dépistage et de traitement de l’amiante ou de toute pollution ainsi que le coût de celles-ci ((c/Société Orange (n° 16LY02158, n° 16LY02157, n° 16LY02156) c/Société GRDF n° 16LY02141.)).

Des déblais à la charge de l’intervenant

La communauté urbaine de Lyon, devenue métropole de Lyon avait, par[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles