Le Qatar gêne Lille

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans son édition du 16 janvier, La Voix du Nord révèle que le soutien du Qatar aux jeunes des quartiers met mal à l'aise la mairie de Lille. Récemment, un courrier de l'ambassadeur du Qatar est arrivé au cabinet de Martine Aubry pour que ce dernier lui signale les éventuels lauréats d'un prix Richesse dans la diversité, doté de 2 000 euros et accordé aux associations oeuvrant dans le domaine de la politique de la ville. Le cabinet du maire n'y a pas donné suite.

Pourquoi ? Il s'interrogerait sur la nature du soutien aux quartiers. La municipalité lilloise se dit très attachée à la laïcité. Un message martelé en continu depuis que la ville est sortie de la gestion catastrophique des horaires de piscine réservés aux femmes musulmanes qu'elle avait autorisée un temps. La Voix du Nord a recueilli les propos des associations, elles-mêmes sceptiques : « Pourquoi nous donner des sous, parce qu'on est arabes ? », assure le directeur d'une association. Ce prix Richesse de la diversité n'est qu'une petite initiative au regard de la création d'un fonds d'investissement de 50 M d'euros décidé par l'émirat pour les banlieues françaises. Kamel Hamza, élu UMP de la Courneuve et président de l'association nationale des élus de la diversité, justifie la démarche qu'il a entreprise auprès du Qatar. « Le but est de rétablir l'égalité là où des jeunes sont victimes de discrimination. Trop de banques ferment la porte aux porteurs de projets », assure-t-il. Le débat n'a pas fini d'animer le petit monde du développement social urbain et les villes auront à se positionner progressivement.
Source : La Voix du Nord / lettre d'informations "politique de la ville"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles