Le refus de travailler un samedi peut-il entraîner un licenciement ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Le refus d'un agent non titulaire de travailler un samedi ne justifie pas son licenciement si la collectivité n'a pas préalablement sollicité ses collègues désignés de permanence conformément au tableau de service.

 Un agent non titulaire d'une commune - conducteur spécialisé affecté au cimetière en vue d'effectuer des opérations de nettoyage, avait fait l'objet d'un licenciement disciplinaire.

La juridiction d'appel a constaté que l'agent avait été sollicité par son chef de service un samedi (21 juin 2008) pour assurer les opérations de travaux de fouilles préalables à une inhumation.

L'agent avait refusé d'effectuer lesdites opérations au motif qu'il n'était pas de permanence ce jour là, sans justifier d'une raison impérieuse l'ayant mis dans l'impossibilité d'assurer le service qui lui était demandé.

La CAA a constaté que la commune n'alléguait pas avoir contacté les 2 agents de permanence, conformément au tableau préétabli, avant de solliciter les services de l'intéressé.
La CAA a également relevé que la commune ne démontrait pas que le requérant aurait adopté à plusieurs reprises un comportement irrespectueux dans l'exercice de ses fonctions.

La CAA a considéré que la sanction la plus sévère de licenciement était dans ces conditions entachée d'erreur manifeste d'appréciation.

La décision de licenciement a été annulée (contrairement au jugement rendu en premier ressort) et il a été enjoint à la commune de réintégrer l'agent.

(CAA Bordeaux - 2 novembre 2011 - n° 10 BX 02435).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles