Le sport face aux dictatures: entre indifférence, cynisme et complicité

La Rédaction

Sujets relatifs :

On savait depuis longtemps déjà que le sport de haut niveau - celui pour lequel la compétition humaine se confond désormais avec la stratégie financière - ne jouissait guère d'une conscience sociale très développée : que des joueurs de football, de tennis ou de golf gagnent en un mois, pour taper dans une balle, ce que le commun des mortels, ou même un artiste de génie mais inconnu du public, ne gagne pas en toute une vie, en matière de salaire, ne l'a jamais véritablement dérangé.
Médiapart

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles