Le stationnement

La Rédaction

Sujets relatifs :

La localisation des places, les stationnements " sauvages " sur les trottoirs et les dispositifs anti-stationnement favorisent ou limitent le cheminement piétonnier de tous les usagers.
De plus, les personnes en fauteuil roulant qui se déplacent en voiture ont des besoins particuliers pour monter et descendre de leur véhicule ; l'offre de places adaptées doit être suffisante pour leur assurer l'accès à la ville et préserver leur autonomie.
L'organisation du stationnement est un outil puissant de répartition de l'espace public entre le cheminement des piétons et la circulation des véhicules ou leur stationnement. A ce titre le stationnement peut être utilisé pour favoriser, limiter ou orienter l'utilisation de l'automobile.

Outre les normes techniques du stationnement sur la voie publique et les parcs de stationnement( non aborder dans la présente fiche ), c'est dans le règlement de PLU que s'élabore la majorité des règles relatives au stationnement.
Un objectif du stationnement en termes de qualité de vie est de permettre de se garer suffisamment près des lieux de vie ou de travail ou d'avoir accès à des transports en commun satisfaisants. Les stationnements " professionnels " (livraisons, dépannage,...) ou sauvages (sur trottoir, lieux interdits,...) ne doivent pas créer d'obstacle à l'accessibilité de la ville aux piétons (éventuellement à mobilité réduite).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles