Le travail de nuit peut nuire gravement à la santé des femmes

La Rédaction

Sujets relatifs :

Considéré comme probable cancérogène en raison de son effet perturbant sur le rythme biologique, le travail de nuit entraîne chez les femmes un risque accru d'environ 30 % de cancer du sein, selon une étude française publiée ce mardi.

Ce n'est pas la première fois qu'est pointé du doigt l'effet néfaste du travail nocturne. L'agence cancer de l'OMS, le Centre international de recherche sur le cancer (IARC/CIRC), l'a classé en 2010 comme « probablement cancérogène » en tant qu'activité perturbatrice du « rythme circadien ». Le rythme « circadien » (qui en latin signifie « environ un jour ») gère l'alternance veille-sommeil, régulant de nombreuses fonctions biologiques et se trouve altéré chez les personnes travaillant la nuit ou ayant des horaires décalés.


Augmentation statistique ''significative''.

Une étude chez des infirmières avait déjà « montré un excès de risque de cancer du sein pour celles travaillant la nuit », explique Pascal Guénel, directeur de recherche au Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations de l'Inserm. Mais l'originalité de cette étude est de porter sur une population féminine générale et de traiter de manière relativement détaillée les types et les durées des activités de nuit effectuées, explique cet épidémiologiste travaillant à Villejuif en région parisienne.

Lire la suite : http://www.ouest-france.fr/

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles