Le très coûteux contrat de concession illégal du Stade de France

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le 29 avril 1995, en vue de l'organisation de la Coupe du monde de 1998, Edouard Balladur signait le contrat de concession entre l'Etat et le consortium Grand Stade (rebaptisé depuis consortium Stade de France) composé alors de Bouygues, Dumez et SGE, qui, en 2000, deviendra Vinci.

Un contrat illégal dès l'origine

Le huffington post

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Plus d'articles