Le village, le rond-point et le sultan

La Rédaction

Sujets relatifs :

La commune de Fontaine-le-Port et le conseil général de Seine-et-Marne vont réaliser des économies, grâce à Qabus ibn Saïd, sultan d'Oman (pays pétrolier du golfe Persique), qui possède deux châteaux dans ce petit village de 980 habitants. En effet, dans quelques jours, la direction des routes du département va démarrer les travaux d'un rond-point, estimé environ 500 000 euros, dont le coût sera payé par le sultanat. Cet aménagement permettra de fluidifier le trafic de 5 routes, dont 2 départementales. En contrepartie, le sultan fait construire un souterrain à ses frais en direction du château pour circuler tranquillement. Le rond-point doit être terminé fin juin.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles