Législatives, diversité et parité

La Rédaction

Sujets relatifs :

Vingt-cinq candidats issus de la diversité seront présentés par le Parti socialiste aux législatives de juin et dix sont dans des "bonnes" circonscriptions, susceptibles d'entrer à l'Assemblée nationale, a indiqué mardi Martine Aubry, première secrétaire du PS.
"Aujourd'hui, il y a une seule élue, George Pau-Langevin qui est aujourd'hui ministre. Nous aimerions arriver à au moins 10. Pour cela, il y a 25 candidats, dont 10 sont dans des bonnes circonscriptions", a dit Mme Aubry lors d'un point presse au siège du PS.

49,5% de femmes
La maire de Lille a également fait valoir que la parité hommes-femmes dans les listes sera "autour de 49,5%. C'est extrêmement différent de ce qui se passe à droite, mais surtout ce qui est important, c'est que les femmes sont dans des circonscriptions qui sont aussi bonnes que celles des hommes".
Actuellement, "il y a 19% de femmes à l'Assemblée dans son ensemble et 26% au groupe socialiste", a noté à son côté Christophe Borgel, chargé des élections.
Le PS souhaite atteindre "entre 40 et 45% d'élues", a précisé Mme Aubry.

Diversité
Selon la liste communiquée par le PS, 23 candidats sont issus de la diversité.
Pour M. Borgel, interrogé à l'issue du point presse, les candidats suivants devraient entrer à l'Assemblée nationale: Kheira Bouziane (3ème de Côte-d'Or), Sabrina Ghallal (1ère de la Marne), Seybah Dagoma (5ème de Paris), George Pau-Langevin (15ème de Paris), Malek Boutih (10ème de l'Essonne), Yacine Djaziri (4ème des Hauts-de-Seine), Razzy Hammadi (7ème de Seine-Saint-Denis), Chaynesse Khirouni (1ère de Meurthe-et-Moselle), Kader Arif (10ème de Haute-Garonne), Hélène Geoffroy (7ème du Rhône) et Pouria Amirshahi (9ème des Français de l'étranger).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles