Lens : le maire refuse de suivre l'ABF

La Rédaction

Sujets relatifs :

Guy Delcourt était passé outre une décision de l'architecte des Bâtiments de France en lançant la démolition d'un bâtiment municipal qu'il estimait être potentiellement dangereux. Le conservateur du patrimoine régional a finit par déposer une plainte.
Cette décision de démolir le bâtiment - un ancien logement de fonction de directeur d'école situé dans un quartier protégé de Lens - avait été prise en août dernier. Un arrêté préfectoral avait finalement stoppé les travaux, avant que la plainte ne soit déposée.
« Je savais que je prenais un risque en agissant ainsi, mais mon devoir de maire est de protéger les habitants » a expliqué le maire dans les colonnes de 20minutes, estimant que le bâtiment « n'est plus aux normes et doit être impérativement détruit». Il est d'ailleurs toujours décidé d'aller au bout de son projet, malgré la procédure judiciaire.
Source : 20minutes édition Lille / La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles