Lens : le maire refuse de suivre l'ABF

La Rédaction

Sujets relatifs :

Guy Delcourt était passé outre une décision de l'architecte des Bâtiments de France en lançant la démolition d'un bâtiment municipal qu'il estimait être potentiellement dangereux. Le conservateur du patrimoine régional a finit par déposer une plainte.
Cette décision de démolir le bâtiment - un ancien logement de fonction de directeur d'école situé dans un quartier protégé de Lens - avait été prise en août dernier. Un arrêté préfectoral avait finalement stoppé les travaux, avant que la plainte ne soit déposée.
« Je savais que je prenais un risque en agissant ainsi, mais mon devoir de maire est de protéger les habitants » a expliqué le maire dans les colonnes de 20minutes, estimant que le bâtiment « n'est plus aux normes et doit être impérativement détruit». Il est d'ailleurs toujours décidé d'aller au bout de son projet, malgré la procédure judiciaire.
Source : 20minutes édition Lille / La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles