Les certificats d'économies d'énergie : des leviers de financement à mobiliser

La Rédaction

Sujets relatifs :

Suite à une étude menée par Nr-pro, premier comparateur indépendant des primes liées aux C2E (Certificat d'Economies d'Energie), il apparaît que beaucoup de collectivités interrogées (2 000 à 80 000 habitants) connaissent le dispositif (environ 80 %) mais peu l'ont déjà utilisé (environ un tiers). Les taux augmentent bien entendu avec la taille des communes : 20 % des moins de 20 000 habitants l'ont utilisé contre 85 % pour celles de 20 000 à 40 000 habitants.

Près de la moitié vendent leurs C2E à un obligé sans le plus souvent savoir qu'elles pourraient les mettre en concurrence.

Et moins de 10 % déposent leur C2E directement à l'administration quand 40 % les transfèrent à l'intercommunalité ou au syndicat départemental d'électricité qui les valorisent ensuite.

Le dépôt direct est délaissé car il faut atteindre le seuil de 20 GWh Cumac pour un dossier.

De plus, les ressources sont limitées. Ceci ne veut pas dire qu'elles ne trouvent pas un intérêt certain au dispositif.

Les opérations où il est mis en oeuvre concernent en priorité l'isolation et le changement de chaudière (30 % des réponses pour chacune) puis l'éclairage public (20 % des réponses).

A noter à ce sujet que l'Ademe vient de publier un guide sur les C2E destiné aux collectivités. Celui-ci (mis à disposition sur son site) rappelle les principes du dispositif et présente la façon d'intégrer ces C2E au sein des projets de maîtrise de l'énergie. Alors que les ressources financières se raréfient et qu'il faut malgré tout s'engager dans des travaux de maîtrise de l'énergie, les C2E sont des leviers financiers qu'il convient de mobiliser.

Joël Graindorge

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles