Les chercheurs pratiques de la démocratie culturelle

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans le cadre de Marseille Provence 2013 Capitale européenne de la culture, « les chercheurs de midi » collectent des images et des mots auprès de tous les habitants, dans le but de dresser ensemble un portrait collectif du Midi par les gens qui y vivent,  via un grand album photo sur internet.

Ce projet participatif est parti d'une réflexion sur une pratique simple, la photographie, un art modeste (comme la photo de famille) qui permet de garder en mémoire un instant de vie, un paysage, un bout de vie privée qui devient un peu de notre histoire à tous.

La collecte a donc démarré. Chacun peut déposer ses photos, une par une, en y associant un titre afin de porter un autre regard sur des photos connues,  ou une micro-narration, matière précieuse à explorer pour la réalisation des expositions ultérieures. Chacun peut par ailleurs créer un album de ses photos préférées.

Les photos sont ensuite classées dans trois collections :
- Paysages : là où on vit, le récit de nos façons de voir nos lieux de vie, de les vivre.
- Usages : comment on vit, tout ce qui fait le plaisir des jours, comment on peut l'inventer ici.
- Personnages : avec qui on vit, le catalogue de ceux qu'on aime.

Les directeurs artistiques de cette opération tenteront de classer, de ranger ces photos qui auront été envoyées (ils s'arrêteront une fois les 10 000 photos atteintes !), et d'inventer des séries de plus en plus précises. Ainsi dans la collection Usages sera distinguée la série Bains de mer  puis Plongeons, puis peut-être « les enfants qui plongent »... Les photos quitteront ainsi pour un temps leur famille d'origine pour en constituer d'autres, celles des correspondances et des affinités. Ainsi se construira progressivement un discours sur l'ordonnancement de la diversité.

Après la première exposition virtuelle que constitue le site internet, c'est d'abord à l'Atelier du Large, au dernier étage du J1, gare maritime du Port autonome de Marseille que seront exposées certaines de ces photos. Quatre grandes expos se succéderont ainsi pendant toute l'année 2013  à Marseille, Aubagne et Aix-en-Provence : Usages, Paysages et Personnages, puis une expo de toutes les collections, avant la création d'un DVD sonorisé à l'automne 2013.

Il faut saluer ce type de projet artistique participatif à l'initiative de Jean-Pierre Moulères, qui va permettre à la Capitale européenne, au côté des Quartiers créatifs (un dispositif qui installe des artistes professionnels en résidence au coeur de certains quartiers en rénovation urbaine), de faire participer un grand nombre d'habitants de façon active à cette année culturelle, permettant qu'elle ne se limite pas à la diffusion de grandes expositions ou spectacles prestigieux mais infuse sur tout le territoire auprès  du tout un chacun : partager les choses communes, ce qu'on a tous, tout simplement.

Tout simplement ? Encore fallait-il y penser, le faire valoir et reconnaitre... et le mettre en oeuvre, aidé en cela par les nouvelles technologies !

François Deschamps

Photo : 4 pieds sur la Pharo Florent B

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles