Les collectivités dénoncent le cynisme d'Eco-Emballages

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le CNR (Cercle national du recyclage) et Amorce ont récemment publié un communiqué commun pour dénoncer le cynisme de la société Eco-Emballages. La petite phrase qui a tout déclenché est celle du Directeur d'Eco-Emballages qui a déclaré : « la performance n'est pas une question de ressources financières mais d'organisation et de productivité ». Sous-entendu : ...c'est de la faute aux collectivités compétentes !

Les deux associations ont donc dénoncé ces propos qui n'ont, d'après elles, pour but que de masquer maladroitement les lacunes et les incohérences de l'organisation d'Eco-Emballages pour atteindre l'objectif de 75 % d'emballages recyclés fixé par le Grenelle, le taux actuel progressant lentement avec 67 %. Retour à l'envoyeur !!!

Ils indiquent que « 20 ans après la création de la Société, près de 15 % des emballages ne sont toujours pas recyclables ». C'est en particulier le cas des plastiques avec une expérimentation qui connait un retard et des dysfonctionnements. En attendant, Eco-Emballages perçoit des contributions pour des matériaux qui ne sont pas pris en charge.

Le point vert est toujours aussi ambigu ! Il donne une fausse information sur la recyclabilité, contrairement au logo créé suite au Grenelle et que la Société refus de promouvoir.

Parlons aussi des fameux 80 % qui devraient être pris en charge par Eco-Emballages. Le financement actuel ne représenterait que 55 % des coûts réels assumés par les collectivités.

Enfin, une gestion financière passée... pour le moins discutable (des placements aux îles Caïmans !) avec une affaire toujours pas élucidée...

Et toc !

Les deux associations renouvellent donc leur demande de création d'une instance de régulation de contrôle de tous ces éco-organismes !

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles