Les collectivités écrasées sous « 400 000 normes... »

La Rédaction

Sujets relatifs :

La majorité sénatoriale a enterré une proposition de loi du sénateur UMP Eric Doligé visant à limiter les nombreuses normes que les collectivités locales doivent respecter, en votant son renvoi en commission. M. Doligé a évalué à 400.000 le nombre des normes "sous lesquelles croulent les élus locaux". L'idée-phare de sa proposition est d'instaurer un "principe de proportionnalité des normes" à savoir permettre aux préfets d'accorder des dérogations en fonction de la taille des collectivités. Autres sujets de friction au sein de la Haute-Assemblée proposés par ce texte: des dérogations à la loi de 2005 sur l'accessibilité pour les handicapés et la suppression des centres communaux d'action sociale. Le ministre des collectivités, Philippe Richert, a jugé dans un communiqué "incompréhensible" pour le Sénat, "maison mère" des collectivités, de refuser d'adopter un texte demandé par les collectivités elles-mêmes" et qui "propose des solutions simples et de bon sens".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles