abonné

Les départements en bonne santé financière, c’était avant…

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

, ,
Les départements en bonne santé financière, c’était avant…

The concept of falling real estate market. Reduced interest in the mortgage. A decline in property prices and apartments. Low interest rates on mortgage loans. Reduced demand for home purchase.

© AdobeStock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Les recettes fiscales départements ont longtemps boosté leurs recettes de fonctionnement. Les DTMO, notamment ont fait les beaux jours des finances départementales. Et puis, la crise sanitaire est arrivée.

Avant la crise sanitaire, les finances départementales n’étaient pas en mauvaise forme. Entre 2018 et 2019, les 96 départements de métropole s’étaient offert une augmentation de leurs recettes de fonctionnement (hors produits de cessions) de 3,3 % en moyenne. Cette bonne santé est tirée par une hausse des recettes fiscales de 5,4 %, notamment due à une forte progression des droits de mutation à titre onéreux (DMTO) et une belle hausse de la CVAE.

Des dispositifs, ponctuels ou non

Mais en 2020, les choses risquent d’être moins roses. Là où elles avaient[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles