abonné

Les dépenses de personnel des collectivités ralentissent… souvent grâce à l’État

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

, ,
Les dépenses de personnel des collectivités ralentissent… souvent grâce à l’État

tirelires_economies

© ullrich - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le gouvernement met la pression sur les plus grosses collectivités pour que la progression de leurs dépenses de fonctionnement ne dépassent pas 1,2 %. La maîtrise relative des frais de personnel constatée en 2017 va sans doute les y aider.

Qu’on trouve cela injuste ou pas, ce n’est plus une nouveauté : le gouvernement continue, comme l’avait fait celui de Manuel Valls, à miser sur une participation des collectivités locales à la maîtrise des dépenses publiques. C’est le sens de la volonté de contractualiser avec les plus grandes pour l’exercice 2018, avec un objectif de limiter la croissance des dépenses de fonctionnement à 1,2 %.

Coup de chance, la dernière note de conjoncture de La Banque postale montre un net ralentissement des dépenses de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles