Les emplois d'avenir définitivement adoptés

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le parlement français a adopté définitivement mardi soir le projet de loi créant les emplois d'avenir pour des jeunes peu ou pas qualifiés, après un ultime vote du Sénat sur cette mesure sur laquelle compte le gouvernement pour tenter d'inverser la courbe du chômage.

Par 363 voix contre 135, les députés ont approuvé ce texte traduisant l'une des promesses de campagne du Président socialiste François Hollande.

Outre les voix de gauche, le texte a reçu le soutien de la quasi totalité des centristes, qui s'étaient abstenus en première lecture. Neuf élus UMP(opposition de droite), notamment Henri Guaino, l'ex-conseiller du président Sarkozy, ont voté pour, tandis que 24 autres, comme l'ex-ministre du Travail Xavier Bertrand, se sont abstenus.

Au Sénat, si les socialistes, écologistes et radicaux de gauche ont voté pour, les communistes se sont abstenus. A droite l'UMP a voté contre et une majorité de centristes s'est abstenue, seuls quelques uns votant pour.

De premiers contrats doivent pouvoir être signés dès le 2 novembre.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles