Les femmes seules avec enfants représentaient 41 % des demandes d'hébergement en 2013

La Rédaction

Sujets relatifs :

,
Les femmes seules avec enfants représentaient 41 % des demandes d'hébergement en 2013

solitude_femme_Fotolia

© Fotolia

A Paris, les SDF comptent une proportion grandissante de femmes, avec des enfants ou seules, souligne vendredi le Samu social de Paris dans un communiqué, à la veille de la Journée des droits des femmes.
Parmi les appelants au 115 de Paris, le numéro d'appel d'urgence des sans-abris, "les femmes seules avec enfants représentaient en 2013, 41 % des demandes d'hébergement effectuées par les familles", explique le Samusocial de Paris. "Chaque jour, le Samusocial de Paris recherche les places disponibles sur Paris et la région parisienne afin de répondre aux femmes en situation de détresse qui se retrouvent à la rue avec un ou plusieurs enfants", insiste-t-il, précisant qu'entre 98 % et 100 % des demandes d'hébergement faites par les familles sont satisfaites.L'hôtel faute de placeMais pour cela, "le Samusocial de Paris doit le plus souvent faire appel à l'hôtel faute de places adaptées en centres d'hébergement", rappelle-t-il. Les nuitées hôtelières réservées par le 115 de Paris ont ainsi augmenté de "48 % en 2012 (tout type de familles confondues) et de 20 % en 2013". Au 4 mars 2013, 3.812 femmes seules avec enfants étaient hébergées, précise le Samu social.
 Par ailleurs, en 2013, les femmes seules représentaient 9 % des demandes d'hébergement.
"Comme pour toutes les personnes isolées, l'accès au 115 est rendu difficile durant la journée du fait des nombreux appels de familles", entraînant "un déplacement des appels de femmes isolées vers le soir, avec des octrois de places d'hébergement tardifs qui les fragilisent", ajoute le Samu social. De plus, "la perte d'un volume de chambres d'hôtel réservé à des séjours de courte durée pour les personnes isolées a entraîné une baisse des possibilités d'hébergement pour les femmes seules", ajoute-t-il. Le Samu social ouvrira cet été 25 places pour les femmes dans un nouveau centre du XIVe arrondissement de Paris.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles