Les Français aiment (presque) leur services publics !

La Rédaction

Sujets relatifs :

La satisfaction des Français envers leurs services publics s'est améliorée pour la première fois depuis cinq ans, selon un baromètre BVA rendu public lundi, l'institut mettant cette progression au compte d'un état de grâce post-présidentielle.
Selon ce baromètre portant sur "l'image des services publics en Europe" réalisé pour l'institut Paul Delouvrier et publié par RTL et Les Echos, alors que le niveau moyen de satisfaction en Europe a baissé de trois points en moyenne par rapport à 2011, l'image des Français envers leurs services publics a enregistré une progression de 7 points.
Malgré tout, les Européens restent globalement peu satisfaits de l'action de l'Etat avec un niveau moyen de satisfaction de 37% dans les cinq pays étudiés (Angleterre, Espagne, Italie, France et Allemagne).
Aucun de ces cinq pays ne dispose d'une majorité de satisfaits, l'Allemagne étant en tête avec 45% de satisfaction. La France, qui était lanterne rouge l'an dernier, arrive désormais en troisième position (38%) derrière le Royaume-Uni (41%), mais devant l'Espagne (31%) et l'Italie (26%).
L'emploi reste la préoccupation majeure des Européens (52% y voyant une priorité, en hausse de cinq points par rapport à l'an dernier) avec l'éducation (43%) et la santé (39%).
La France est le pays où l'emploi est le plus grand sujet de préoccupation, 69% des sondés jugeant cet aspect prioritaire (+11 points), tandis que ce taux n'est que de 30% en Allemagne.
Interrogés sur les services publics européens qu'ils jugent les plus performants, 91% des sondés citent l'Allemagne en première position, devant la France (84%), le Royaume-Uni (76%), l'Espagne (25%) et l'Italie (18%). Les Français placent toutefois leur propre pays en tête.
L'enquête a été réalisée du 29 mai au 10 juin via internet auprès d'un échantillon représentatif de 4.201 personnes des cinq pays concernés, selon la méthode des quotas.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles