Les lombrifiltres : une nouvelle filière pour l'assainissement non collectif

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le centre de ressources technologiques appliquées à la construction durable, Nobatek a adapté le concept d'un chercheur de l'Inra, Patricio Soto, sur le lombricompostage au secteur de l'assainissement non collectif.

Il a développé une cuve de diamètre de 1,2 m qui contient un substrat formé de plaquettes forestières et sur lequel peuvent se développer des lombrics. Des couches filtrantes minérales récupèrent l'eau vers la sortie.

Les essais sont apparus concluants et un produit pré-industriel vient d'être testé pendant deux ans sur les eaux grises et les eaux vannes. Une demande d'agrément (arrêté du 7 septembre 2009) est en cours. Le procédé correspond à 5EH (une maison individuelle). Son coût devrait être entre 8 000 et 10 000 ¤uros.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles