Les maisons « Borloo » seraient bancales

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les multiples malfaçons pointées du doigt sur les maisons « Borloo » au Havre auront conduit plusieurs familles bénéficiaires à réclamer, en référé, la nomination d'un expert judiciaire indépendant. Ces maisons - annoncées au prix de 100 000 euros puis vendues entre 134 000 et 155 000 euros - à ossature bois présenteraient en effet de nombreux désordres insolubles depuis l'automne dernier (oublis de raccordements, fuites, etc), date à laquelle les ménages ont pris possession des lieux.
L'idée de l'expert judiciaire a été approuvée par le promoteur, Les Nouveaux ateliers urbains, qui assure pouvoir ramener « la sérénité et initier le dialogue ». Le juge statuera le 18 janvier prochain.
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Funérailles laïques, RIFSEEP, accueil des migrants, management combatif, niveau de la mer, loi Egalim… Retrouvez tous les articles parus dans notre numéro de mars de La Lettre du cadre...

14/10/2021 |
Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

Éditorial - La vraie richesse de nos territoires

La chasse aux mégots a commencé

La chasse aux mégots a commencé

La gentille préfète et le grand autoroutier

La gentille préfète et le grand autoroutier

Plus d'articles