Les maisons « Borloo » seraient bancales

La Rédaction

Sujets relatifs :

Les multiples malfaçons pointées du doigt sur les maisons « Borloo » au Havre auront conduit plusieurs familles bénéficiaires à réclamer, en référé, la nomination d'un expert judiciaire indépendant. Ces maisons - annoncées au prix de 100 000 euros puis vendues entre 134 000 et 155 000 euros - à ossature bois présenteraient en effet de nombreux désordres insolubles depuis l'automne dernier (oublis de raccordements, fuites, etc), date à laquelle les ménages ont pris possession des lieux.
L'idée de l'expert judiciaire a été approuvée par le promoteur, Les Nouveaux ateliers urbains, qui assure pouvoir ramener « la sérénité et initier le dialogue ». Le juge statuera le 18 janvier prochain.
Source : La Quotidienne

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles