abonné

Les petites communes, nains financiers des métropoles

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

, ,
Les petites communes, nains financiers des métropoles

Immagine salvata con i settaggi inclusi.

© infinitalavita - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Un regard sur les communes de moins de 3.500 habitants faisant partie des métropoles montre combien elles sont à part d’un système pourtant dynamique. Une situation révélatrice de la fracture territoriale française.

La Banque postale a publié un document qui nous permet d’avoir un regard intéressant sur les plus petites communes (jusqu’à 3.500 habitants) appartenant aux nouvelles métropoles. On peut tirer plusieurs constats de ce travail.

Petites planètes

Tout d’abord, les petites communes sont frappées par une forme de nanisme financier. Alors qu’elles regroupent 33 % de la population des métropoles, tous leurs ratios financiers les placent bien en dessous.

Elles ne représentent ainsi que 22 % des dépenses d’intervention des métropoles ; 13,3 %[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles