Les professionnels de l'information au coeur de l'open data

La Rédaction

Sujets relatifs :

Avec la prochaine obligation qui sera faite aux collectivités de libérer leurs données, les professionnels de l'information ont un vrai rôle à jouer dans ce grand chambardement culturel. Si certains sont déjà très impliqués dans les projets des collectivités les plus à la pointe, les autres ont tout intérêt à se mobiliser très vite et à mettre le pied dans la porte, comme nous y invitait Denis Berthault l'an passé. Et ce pied dans la porte, il ne faudra pas le mettre tout seul si l'on veut éviter de se faire ratatiner par nos DSI. Pour imposer les spécialistes de la gestion de l'information dans ces projets, c'est avec nos collègues archivistes qu'il faudra faire front. Car comme le développe fort justement Jordi Navarro sur Papiers et poussières, l'archiviste doit être "le maillon fort de l'open data". C'est donc main dans la main que nous devons avancer, avec nos préoccupations et compétences communes, mais avec nos approches métiers aussi différentes que complémentaires.

A lire également : "Vélib' libère ses données... à moitié", Camille Bouiller, Presse-Citron.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles