Les professionnels de l'information au coeur de l'open data

La Rédaction

Sujets relatifs :

Avec la prochaine obligation qui sera faite aux collectivités de libérer leurs données, les professionnels de l'information ont un vrai rôle à jouer dans ce grand chambardement culturel. Si certains sont déjà très impliqués dans les projets des collectivités les plus à la pointe, les autres ont tout intérêt à se mobiliser très vite et à mettre le pied dans la porte, comme nous y invitait Denis Berthault l'an passé. Et ce pied dans la porte, il ne faudra pas le mettre tout seul si l'on veut éviter de se faire ratatiner par nos DSI. Pour imposer les spécialistes de la gestion de l'information dans ces projets, c'est avec nos collègues archivistes qu'il faudra faire front. Car comme le développe fort justement Jordi Navarro sur Papiers et poussières, l'archiviste doit être "le maillon fort de l'open data". C'est donc main dans la main que nous devons avancer, avec nos préoccupations et compétences communes, mais avec nos approches métiers aussi différentes que complémentaires.

A lire également : "Vélib' libère ses données... à moitié", Camille Bouiller, Presse-Citron.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles