Les projets régionaux de santé à petits pas

La Rédaction

Sujets relatifs :

Pièces centrales de la politique sanitaire et médicosociale au niveau de chaque région (ils ont été instaurés par la loi HPST du 21 juillet 2009), les projets régionaux de santé (PRS) prennent du retard. D'abord annoncés pour la fin de l'été 2011, puis reportés à la fin 2011, seuls les PRS du Nord-Pas-de-Calais et de Poitou-Charentes sont aujourd'hui arrêtés, selon le pointage des Agences Régionales de Santé (ARS). Dix-huit autres régions devraient l'adopter avant la fin du premier trimestre 2012, et six autres à l'été ou à l'automne 2012. L'Ile-de-France envisage pour sa part d'arrêter le sien à la fin de l'année 2012... soit plus de trente mois après la parution du décret relatif au PRS (Décret du 18 mai 2010). A la décharge des ARS, la procédure d'élaboration des PRS s'est révélée très lourde (elle suppose de s'appuyer sur un état des lieux de l'existant et une estimation de l'évolution des besoins) et la concertation avec l'ensemble des acteurs a également représenté un gros investissement.
Consultez le point d'avancement des PRS

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles