abonné

Les subtilités de la réintégration après disponibilité sur demande

Clémentine Lacoste

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le retour d’un agent au service après une période de disponibilité sur demande (ou de congé sans rémunération pour les agents contractuels) est une période sensible. De la manifestation de l’agent dans les délais impartis va dépendre ensuite soit sa réintégration, soit, dans certaines conditions, le droit à bénéficier de l’allocation de retour à l’emploi. Quelques points de vigilance, sur la forme de la demande de réintégration comme sur la notion de privation involontaire d’emploi.

La disponibilité sur demande d’un agent peut être accordée par l’autorité territoriale pour plusieurs motifs, notamment pour des convenances personnelles (décret n° 86-868 du 13 janvier 1986, art. 21). Dans ce cas, la disponibilité est accordée pour cinq ans, renouvelable pour une[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Retrait d’une décision de réintégration provisoire, mode d’emploi

Retrait d’une décision de réintégration provisoire, mode d’emploi

Par un arrêt du 9 décembre 2022, la section du contentieux du Conseil d’État a apporté des précisions bienvenues sur les conditions dans lesquelles l’administration peut retirer la décision de réintégration de l’un de ses...

24/01/2023 |
Le forfait mobilités durables va plus loin

Le forfait mobilités durables va plus loin

Comment la sanction déguisée se cache derrière la mutation d’office

Comment la sanction déguisée se cache derrière la mutation d’office

Précisions jurisprudentielles sur l’enquête administrative interne

Précisions jurisprudentielles sur l’enquête administrative interne

Plus d'articles