Les TPE en position défensive

La Rédaction

Sujets relatifs :

FIDUCIAL publie la 44ème édition du Baromètre des TPE réalisée par l'IFOP auprès des très petites entreprises. Il en ressort que le moral des petits patrons est au plus bas depuis 10 ans. Il n'y a qu'un peu moins du quart d'entre eux (23%) qui est encore une opinion positive par rapport au climat des affaires. Ils sont inquiets pour l'économie française (92 %). leur vision s'est détériorée depuis la crise financière en octobre 2008 (83 %).

Comme l'ensemble des Français, ils étaient jusqu'à présent plus optimistes pour leur situation personnelle que pour la situation générale. La majorité (de peu : 51%) a rejoint le camp du pessimisme.

Ce n'est pas sans fondement puisque l'indicateur de santé financière du baromètre (% des TPE constatant une amélioration de leur situation financière par différence au % de celles enregistrant une dégradation) s'est effondré de 6 points depuis le trimestre dernier (-15%).

Les petits patrons naviguent à vue, 59 % d'entre eux déclarent n'avoir aucune visibilité leur permettant de se prononcer sur les perspectives de croissance en 2012. Conséquence immédiate, seule la moitié des patrons de TPE pense maintenir leur calendrier 2012 d'investissements. 18 % (presque 1 sur 5) ne feront pas d'investissement, les autres les décaleront dans le temps. Ceci laisse augurer des moments difficiles pour le secteur des fabricants ou distributeurs de produits d'équipements et pour les sociétés de services aux entreprises.

Même prudence au niveau de l'emploi. Ils ne sont plus que 6% à envisager d'augmenter leurs effectifs salariés en 2012, contre 9 % un an plus tôt et 14 % en octobre 2009. Rappelons là encore que c'est ce tissu des PME qui a ralenti la dégradation du marché de l'emploi au cours des derniers mois.

Dans cette ambiance morose, les premières décisions économiques des futurs dirigeants de la France seront lourdes de conséquences sur l'économie pour plusieurs années et curieusement la question des TPE fait partie des grandes absentes de la campagne électorale en cours !

Méthodologie de l'étude : Echantillon de 1 001 dirigeants de TPE de 0 à 19 salariés, raisonné sur les critères secteur d'activité de l'entreprise, taille de l'entreprise, région d'implantation de l'entreprise, et interrogé par téléphone du 12 au 28 octobre 2011.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles